Cécile Levasseur et Bastien Seigneur
Visionnaires - Réformateurs - Optimisateurs
 
 

C quoi ta vie, elle a du goût ? du sens ? de la Vie ?!

 

La migraine, son message

09 Mar 2022 Cécile Levasseur Message des maladies

106 vues

La migraine montre un excès d'énergie dans la tête !

La personne est trop dans sa tête mais elle n'en a pas (ou pas assez) conscience sinon elle n'aurait pas de migraine !

Précisons que la migraine n'est pas un "simple" mal de tête. J'ai longtemps eu des migraines avec nausées, à la fois quotidiennement et ponctuées de violentes crises avec vomissements sur 2-3 jours.

 

Au lieu d'habiter l'ensemble de son corps, notre conscience monte dans la tête.

Pourquoi ?

 

1) Pour fuir, ne plus ressentir la souffrance d'une situation ou d'un événement traumatisant, culpabilisant ou/et profondément décevant (on ne croit pas ce qu'on voit). Il peut s'agir d'un seul gros choc émotionnel, d'une succession d'épreuves ou d'une situation quotidienne difficile.

Conséquence : la personne n'habite plus le bas de son corps, notamment son ventre (émotions) et monte dans sa tête.

2) Ne pas réussir à être soi face à l'adversité ou/et à prendre sa place avec sa différence. Etre trop perméable aux critiques, réactivités d'autrui. Hypersensibilité. Tendance à perdre son point de vue ou à mettre de côté son ressenti (trop influençable).

3) Soumission à une autorité extérieure : Dieu, parents, professeurs, obligations matérielles, devoirs moraux (s'oublier, se sacrifier), dogmes,... Culpabilité de ne jamais en faire assez. 

4) Se retenir de concrétiser un projet ou changement de vie par peurs (incapacité à les voir en face, en gardant son recul).

 

Le point commun à ces trois causes : on est coupé de soi, de sa sensibilité, de son ressenti, de sa volonté, de son instinct. On n'habite plus le bas de son corps. C'est la tête qui domine, dirige, décide. L'énergie est retenue, bloquée en soi, elle n'a pas (plus) d'issue vers le monde extérieur, ce qui finit par générer une migraine plus ou moins intense, avec nausées (et vomissements). 

 

Comment guérir ?

Descendre de sa tête, habiter à nouveau le bas de son corps, notamment son ventre, siège des émotions et du ressenti (*). Oser affronter ses émotions (avec recul) et chercher le pourquoi (ce qui les déclenche).

Arriver à regarder en face et avec du recul la situation, l'événement. Faire "front", oser voir ce qui nous a fait souffrir en gardant son intégrité ; ne pas se laisser submerger ou noyer émotionnellement par la situation ou l'événement. Ne pas se laisser abattre.

Retrouver la confiance en soi ; la migraine est très liée au foie et à la foi en soi. Apprendre à s'écouter, se fier à sa propre vérité pour ne plus douter, afin de se renforcer et réussir à rester intègre quelles que soient les circonstances extérieures.

Renforcer "son monde intérieur" (le nommer avec plus de précisions), c'est-à-dire son idéal (objectif, valeurs, ...) sans tomber dans l'abstraction, le perfectionnisme ou trop d'exigence envers soi. Renforcer son monde intérieur crée un rempart, une protection (mais sans rejet d'autrui) vis-à-vis des jugements, moqueries, réduisant ainsi l'hypersensibilité.

Sortir de la culpabilité ; ne pas prendre toute la responsabilité sur soi, discerner aussi la part de responsabilité de l'autre.

Lâcher le perfectionnisme (barre trop haute), se fixer des petites étapes progressives et agir ce qu'on ressent, sans se prendre la tête.

Retrouver (ou recréer de façon différente) sa place dans le monde afin de rétablir une libre circulation énergétique.

 

Et vous qui souffrez de migraine, qu'est-ce qui fait monter dans votre tête ?

 

Pour compléter cet article et comprendre les causes générales de toute maladie, cliquez ici.

 

Cécile Levasseur

 

(*) Je différencie les émotions du ressenti :

- dans le ressenti, il y a une maîtrise de soi, de sa sensibilité.

- dans les émotions, on se laisse emporter, la conscience n'est plus là pour tenir les rênes : les émotions nous mettent "hors de soi".

Exemple, la joie peut être soit une émotion (= exaltation), soit un ressenti (on exprime sa joie tout en restant "en soi", on ne perd pas conscience de soi). 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion